Et paf, le bitume … Mon accident ! Et après ?!

Entrée de la clinique Saint-Jean de Cagnes-sur-mer

Quand une belle journée se transforme en un véritable cauchemar… C’était le mardi 14 mai 2019, soit 2 jours après l’Ironman 70.3 du Pays d’Aix. La journée avait parfaitement commencé. Après avoir déposé Louise chez sa mamie, j’ai enfourché mon vélo pour une sortie souple en mode ultra-cool et 100% plaisir. Le coach m’avait planifié 1h de home-trainer, mais le temps était tellement dingue ce jour-là que j’ai choisi de faire la séance en extérieur. Je venais de faire ma première erreur de la journée !

La sortie de trop …

Me voilà donc parti pour 1h30 en extérieur. Je me rappelle chaque instant, de ce sentiment de liberté et de plénitude totale ! Je profitais de cette sortie pour penser au compte rendu que je voulais écrire sur l’Ironman 70.3 de dimanche dernier, mais aussi à l’aventure qui arrivait 5 jours plus tard : le marathon de Copenhague.

Puis il y a eu cette deuxième erreur : celle où j’ai choisi de prendre la route de droite au lieu d’aller tout droit, choisir celle que je connaissais par cœur et qui, 4 kilomètres plus loin, m’enverra au tapis.
Je n’ai rien vu venir, l’accident bête … J’étais sur un chemin légèrement en descente, je devais être à 40 km/h. En arrivant sur une petite intersection, j’ai pris un choc brutal au niveau de la roue avant, qui s’est levée brusquement. Le choc était tel que ma main droite n’a pas réussi à tenir le guidon. Puis le vélo a commencé à pivoter sur le côté gauche. Ça a duré une seconde maximum, j’ai juste eu le temps de comprendre que, cette fois, j’allais bouffer le bitume…

… Et la chute

Je me suis littéralement ramassé comme une crêpe, de tout mon long. Le contact m’a mis KO une petite seconde, je venais de taper fort. Le casque y est passé aussi, il venait de me sauver ! Mon souffle était coupé par la douleur sur le côté gauche au niveau du bassin. Deux touristes danois qui marchaient au bord de la route sont immédiatement venu me porter assistance. Après avoir repris mes esprits, j’ai dû me résoudre à appeler les pompiers… impossible de se relever, la douleur était trop importante…
A ce moment précis, je gardais encore un espoir que ça reste superficiel, mais c’était sans compter sur la suite …

Les pompiers ont été tops et m’ont transporté à la clinique la plus proche de chez moi. Les premiers avis étaient optimistes car la douleur sur le côté du bassin s’était calmée. Les médecins pensaient à un gros hématome. Mais dès les résultats de la radio, mon monde s’est écroulé : Fractures des branches ilio et ischio-pubiennes… mais aussi pas mal de pizzas et 5 points de suture sur une plaie au niveau du coude.

Je venais de prendre 2 mois ferme ! Non seulement le marathon de Copenhague venait de tomber à l’eau, mais aussi mon objectif de l’année, celui d’aller chercher une place qualificative pour les championnats du monde Ironman 70.3 qui se déroule à la maison en 2019. Pour y parvenir, j’avais prévu un voyage en Estonie en juin pour participer à l’Ironman 70.3 d’Otepaa…
Mais ça, ce n’était que le côté sportif ! Je me retrouvais alité, à me demander comment j’allais faire pour me relever, pour remarcher, pour revenir ! J’avais rapidement compris qu’un retour à domicile allait être très compliqué à cause de la configuration de notre appartement (escaliers, baignoire…).

L’hospitalisation post-accident

J’ai passé les deux premiers jours en service de soins avant d’être transféré dans un centre de convalescence / rééducation : le centre E3S Saint-Jean de Cagnes-sur-Mer.

Je dois avouer qu’à mon entrée dans ce centre, je n’aurai jamais imaginé y rester si longtemps. Mais, avec le temps, j’ai compris la chance que j’avais de pouvoir bénéficier de l’accès à ce type de structure : des séances de kinésithérapie 6j/7, d’une salle de sport, puis de la balnéothérapie par la suite ! Je vais préparer un article spécifique sur l’évolution de ma rééducation et de la blessure très bientôt.

Je vais sortir de ce centre ce vendredi. Nous serons le 14 juin. Je serai donc resté 31 jours dans cette clinique… Je tiens à tous vous remercier pour votre soutien pendant cette période. Vos messages m’ont vraiment touché.
J’ai énormément appris pendant cette période. Être au contact de personnes ayant subi de vrais drames de la vie me fait maintenant relativiser. Ce qui m’est arrivé n’est pas grave, c’est juste une histoire entre une petite pierre et ma roue.

Maintenant, j’ai vraiment hâte de reprendre une vie normale, retrouver Louise et Maud, et finir cette consolidation du bassin !
En ce qui concerne la reprise du vélo et de la course à pied, ce ne sera pas avant la mi-juillet, mais promis, j’ai déjà plein de projets !

Encore merci !

Précédent article : CR du Cannes International Triathlon

Pour me suivre ou partager :

16 Replies to “Et paf, le bitume … Mon accident ! Et après ?!”

  1. Un bel article 👍 👏
    Ta chute aurait pu causer encore bien davantage de traumatismes, même si les blessures subies étaient sérieuses. Mais tu n’as pas lâché, tu t’es donné à fond dans la rééducation. Il te reste à te rétablir totalement et de profiter de la vie. Mais pas trop vite 😅

    1. Merci Maman

  2. Haut les cœurs Stéphane!
    Je suis sûre que d’ autres projets sportifs et de belles performances sont devant vous, et que cette mésaventure vous rendra plus fort!
    Je vous souhaite un bon rétablissement 💪🏻
    Morgane.

    1. Merci beaucoup pour votre message et votre soutien. Oui, beaucoup de projets qu’ils soit sportifs ou familiaux, que je partagerai avec plaisir sur ce blog !

    2. Bravo pour cette prise de recul ! Bon courage pour la suite de la récupération et surtout bon retour à la maison 😘

      1. 😘😘

  3. Bel article le plus dur est passé maintenant il va se passer pleins de belles choses dans les prochains mois à venir.
    See you soon
    Bise

    1. Merci beaucoup ! Oui, le meilleur reste sans aucun doute à venir !!

  4. Bravo pour l’article . Toujours positif malgré ce qui t’arrive …un vrai gagnant , une nouvelle épreuve qui va te faire avancer … autrement

    1. Merci Flo pour ton message. Tu me connais, ça ne peut pas en être autrement. On est pareil !

  5. Bon rétablissement Steph. Tu reviendras encore plus fort, après une interruption comme celle ci tu vas avoir les crocs à la reprise. Prend soins de toi et ta petite famille(bientôt grande!!!).

    1. Merci Michel ! Ouais, je suis affamé de défis maintenant ! Le meilleur est devant nous ! Je vous embrasse et à bientôt.

  6. Bel article et belle synthèse : dans la vie le plus important est de toujours apprendre, de se remettre en cause, puis de savoir rebondir pour mieux revenir.

    1. Merci pour ton commentaire ! Tout est dit, hâte de passer à la suite.

  7. Mais oui mon amoureux, rentre à la maison, j’ai sommeil 😅
    Maud | http://www.justemaudinette.com

    1. Demain !!!!!!! Dernier jour !!!!!!!!

Laisser un commentaire