Mon défi majeur pour 2020 !

La saison 2019 vient de se terminer ! Il est donc temps de commencer à vous dévoiler mon calendrier COURSES 2020 🥳 en commençant par mon premier défi majeur !

Je suis quelqu’un qui fonctionne au feeling et à l’envie mais qui, malgré tout, préfère quand tout est bien planifié à l’avance, c’est mon côté psychorigide selon Maud !!
Généralement, je prévois un ou deux événements majeurs sur une saison. Depuis plusieurs années, j’oriente mes saisons autour du triathlon et je dois dire que j’y prend un pied de dingue ! A tel point que je laisse, pour le moment, énormément de sports de côté comme le trail, l’alpinisme, le trek, les raids multi-sport… J’en suis même venu à utiliser les cyclosportives, auxquelles je participe chaque année, comme courses de préparations pour mes objectifs majeurs en triathlon.

En 2020, j’ai eu envie d’y ajouter une petite dose d’inconnue, de chercher à sortir de ma zone de confort, à toucher à quelque chose de nouveau, à un défi dont je ne me sente pas capable de faire ou plutôt de terminer à l’heure actuelle !
Alors quel est donc ce défi de dingue ? Un triathlon extrême ? Un Ultra-Trail ? Ou tout autre chose ??

L’origine du défi

En juillet dernier, alors que je venais de reprendre le sport et plus précisément le vélo, suite à ma fracture du bassin, j’ai vu passer une publication sur les réseaux sociaux pour postuler à intégrer la Team Ambassadeurs pour cet événement ou plutôt cet organisateur. Je connaissais déjà leur concept et leur réputation, j’ai donc tenté ma chance !
Un mois plus tard, vers la mi-août, j’ai reçu la réponse par un petit mail bien motivant : Welcome to the Ambassador Team ! Je venais par la même occasion de signer pour l’une des courses de leur catalogue !

A ce moment-là, je savais déjà que je m’étais embarqué dans une aventure de fou ! Il restait encore à prendre la décision du lieu, de la durée et du niveau de difficulté. Mais je reviendrai un peu plus bas sur ce sujet, une fois que je vous aurais dévoilé l’épreuve 🙂 !!
Le choix dépendait aussi de mes possibilités familiales. Sur ce point, Maud a été super cool et m’a directement donné son feu vert ! Et oui, on sera bientôt 4 donc ce n’est plus aussi évident qu’il y a quelques années pour se lancer dans tous les projets sportifs qui nous font rêver.

Et le défi est !?!?!

Bon !!! Je ne vais pas continuer à tourner autour du pot. Je me suis engagé sur la Haute Route des Alpes 2020 !!!
C’est une course de vélo qui se déroule sur 7 jours. L’édition 2020 se déroulera du 22 au 28 août ! Un départ de Megève pour une arrivée à domicile, à Nice !

Les chiffres avancés pour la Haute Route des Alpes donnent le tournis : 800 kilomètres, 20 000 mètres de dénivelé positif cumulé soit 3 200 mètres en moyenne par jour et un niveau de difficulté classé : Très dur.
Le profil de la Haute Route des Alpes 2020 a été dévoilé le 31 octobre dernier et je peux vous assurer que ça va être une pure folie, une aventure de dingue qu’il va falloir préparer spécifiquement, si je veux espérer en voir le bout.

Tableau difficulté Haute Route Alpes 2020
Quelques chiffres sur la Haute Route des Alpes 2020
Profil complet de la Haute Route des Alpes 2020

Au programme, une longue liste de cols à gravir dont le Cormet de Roseland, la Colombière, l’Iseran, le Galibier, l’Izoard, le col de Vars, la Bonette, la Couillole avant de finir par le col de Vence et le col d’Eze ! En gros, des routes que l’on rêve de faire sur plusieurs voyages et que je vais avoir le bonheur de toutes emprunter dans la même semaine !

Pourquoi cette course ?

Tout d’abord, il faut que je vous présente rapidement ces cyclos :

La première Haute Route a été organisée en 2011 dans les Alpes. Depuis plusieurs années, d’autres destinations sont venues enrichir le catalogue Haute Route. Il est maintenant possible de partir rouler dans les 4 coins du monde : En France (les Alpes, les Pyrénées, le Mont Ventoux), au Mexique, en Chine, à Oman, aux USA, en Suisse, dans les Dolomites, en Norvège ou encore au Brésil !
Le format des épreuves Haute Route emblématiques, comme les Alpes et les Pyrénées, est de 7 jours. Un format 3 jours est utilisé pour les autres destinations.
Chaque jour de course, on effectue une étape, et chaque événement comprend également une épreuve type contre-la-montre !

Alors à la question « Pourquoi la Haute Route des Alpes », je vais répondre spontanément qu’il y a plusieurs raisons :

La première, c’est la plus difficile et forcément, plus c’est dur, plus ça me fait vibrer !!!
La seconde, c’est la course emblématique du catalogue.
La troisième, c’est quand même la traversée des Alpes !! Partir de Megève puis terminer au bord de la mer, et en plus, chez moi, à Nice ! Rien que d’y penser, j’en ai déjà les frissons !

Mais, clairement, ça m’excite autant que ça me fait peur ! Est-ce que je m’en sens capable ? Oui, mais pas à ce jour. J’ai 10 mois pour travailler mon foncier, ma résistance et à manger du dénivelé !

Comment je vois ma préparation ?

Depuis 2 saisons, je prépare spécifiquement mes objectifs à l’aide d’un coach. Il me prépare mes plannings hebdomadaires, gère les charges de travail et les blocs d’entrainements en les organisant autour de mes contraintes personnelles et professionnelles.

Pour cette année 2020, je vais lui confier à nouveau ce travail. Le premier semestre sera axé triathlon longue distance, avant d’entrer spécifiquement sur un bloc spécial Haute Route d’ici le mois de juin/juillet.

Je reviendrai sur ce sujet ultérieurement sur un article spécifique.

Je vais également très rapidement vous préparer un article plus complet sur le concept Haute Route, la logistique et l’organisation à prévoir.

Si vous étiez d’ores et déjà intéressé par cette aventure, ou l’un des autres événements du catalogue Haute Route, n’hésitez pas à me contacter afin que je puisse vous faire bénéficier d’avantages exclusifs via mon statut d’ambassadeur !

Pour me suivre ou partager :

8 Replies to “Mon défi majeur pour 2020 !”

  1. Bravo Steph, les défis c est la vie 🙂
    Bel article ! Et bonne préparation !

    1. Merci Marc ! On se voit bientôt j’espère !

  2. Bravo bel objectif que tu t’es fixé. J’espère que tu vas prendre un maximum de plaisir à le préparer et à le faire.

    1. Merci Manu ! J’en ai pas le moindre doute !

  3. Wahou ! Effectivement, c’est un beau défi en perspective. Bonne préparation 😉

    1. Merci Mathilde 🙂

  4. Salut Stéphane, félicitations pour ton 2nd petit et nul doute que ce défi sportif sera atteint. @+

    1. Hello Cédric ! Merci ! Et toi ? Tu prépares quelque chose l’an prochain ?? Tu viens à Nice pour l’Etape du Tour ?

Laisser un commentaire